Contacts

For information, quotes and reservations,

Leave a message and your contact information to be contacted

Depuis la France :  

– Xavier au +33 6 86 78 38 52

xavier@beguelodge.com   

Depuis le Sénégal :  

– Malick au +221 76 900 27 40

malick@beguelodge.com

– Alimatou au +221 77 236 49 27

alimatou@beguelodge.com

 

Where are we ?

Déplacements

                                         Comment se rendre au Bégué Lodge ?

                    Se rendre sur cette île isolée d’Afrique fait partie de l’aventure !

                                                             Depuis l’aéroport
Un séjour au Bégué Lodge comprend tous les transports (si vous le souhaitez) depuis et vers l’aéroport de Dakar, afin que vous n’ayez pas à vous soucier de la logistique, des coûts, des barrières linguistiques, du marchandage ou des mauvaises surprises. Vous serez accueilli à l’aéroport par un chauffeur de Bégué Lodge, qui vous conduira vers le sud, le long de la côte, jusqu’à Djiffer (environ 3 heures). De Djiffer, vous embarquerez pour une traversée de 30 minutes de la branche nord du delta du Saloum en pirogue traditionnelle jusqu’à l’île de Dionewar. À l’arrivée, Poulo vous accueillera et vous conduira au Bégué Lodge avec une charrette à cheval, où vous serez accueillis par Malick et Astou avec l’hospitalité sénégalaise traditionnelle et des rafraîchissements.
Selon l’heure d’arrivée à l’aéroport de Dakar, il peut être nécessaire de passer une nuit à Palmarin près de Djiffer en attendant le départ des pirogues le lendemain matin. Bégué Lodge organisera votre séjour dans
un écolodge partenaire à proximité .

 
Si vous êtes déjà au Sénégal, le plus simple sera de rejoindre Djiffer en nous prévenant à l’avance, pour que nous puissions organiser votre traversée en pirogue à un tarif négocié auprès des piroguiers avec lesquels nous travaillons.
Nous pouvons aussi vous prévoir un chauffeur depuis Dakar, Mbour, Thiès, Fatick… Pour cela appelez Malick, qui s’occupera de tout.
 
 

Gestion de l’eau

L’eau est très rare et est donc précieuse. Nous vous invitons à changer vos habitudes de consommation en l’économisant. La distribution de l’eau dans le lodge est conditionnée au niveau de réserve du puit.

Douchez-vous en vous mettant dans la bassine, ainsi vous récupérerez votre eau de lavage, et pourrez l’utiliser dans les les toilettes. Simple, économe et efficace. Cette pratique se retrouve partout dans le monde où l’eau est précieuse. Quel meilleur moyen d’éduquer nos enfants 🙂

Douche : S’il y a de l’eau courante, ne laisser pas couler l’eau, notre réserve n’est pas illimitée.
Mouillez vous rapidement, savonnez-vous raisonnablement et rincez vous tout aussi raisonnablement.
S’il n’y a pas d’eau courante, l’eau vous sera fournie dans un bidon, avec un seau, un gobelet et une bassine.

WC : utilisez l’eau de votre douche, ne jetez pas le papier dans le WC, un seau prévu à cet effet sera vidé chaque jour et le papier incinéré (il n’y a personne pour vider les cuves quand elles sont bouchées).

Hygiène et santé​

Nous recommandons plus que vivement l’utilisation de produits d’hygiène naturels, les nappes phréatiques sont très sensibles.  Nous fournissons des savons naturels fabriqués dans le delta par une coopérative de femmes. Si vous terminez des flacons en plastique, pensez à les ramener chez vous, nous n’avons pas ou peu de traitement des déchets sur l’ile. La meilleure solution reste celle de ne pas en ramener.

 

En cas d’urgence, nous avons établi un parcours de santé qui va du dispensaire du village, aux hôpitaux de la région.
Une trousse à pharmacie pour les petits bobos reste toujours au Bégué, une autre
réservée aux professionnels de santé séjournant au Bégué pourra être mise à disposition sous réserve de fournir la preuve de leur qualité de soignant.

Le guide Géoguide du Sénégal émet le conseil suivant :
“Sans être alarmiste, nous vous invitons à observer un minimum de précautions sanitaires.
Quelques règles d’hygiène, un carnet de vaccinations à jour et un traitement antipaludéen vous éviteront bien des désagréments. À votre retour, en cas de symptôme inhabituel, consultez un médecin sans tarder.
Parmi les conseils les plus utiles pendant votre séjour, utilisez une bonne crème solaire, hydratez-vous en ne consommant que de l’eau embouteillée, lavez-vous les mains, pelez les fruits et les légumes, couvrez-vous, utilisez un anti-moustique à la tombée de la nuit et dormez sous un moustiquaire.

Electricité

Les prises sont à la norme européenne. Le Bégué Lodge fournit son électricité grâce à des panneaux phovoltaïques. Cette production étant limitée, nous vous invitons à recharger vos appareils le jour, afin de garder suffisamment d’énergie la nuit. Chaque chambre est limitée à 2 Ampères, soit 440 Watts. Si vous consommez plus, le disjoncteur vous le fera savoir (pas de sèche cheveux ni de climatisation…)

Communications

Pour celles et ceux qui auront du mal à couper le cordon avec internet, le réseaux 4G au Sénégal est assez bien déployé, vous pourrez acheter une carte SIM avec des datas 10, 20 30 Go juste avant de franchir la porte de sortie de l’aéroport sur votre droite. Le réseau Orange est bien présent. Ils s’occuperont de mettre en place votre carte et de l’activer. Si vous souhaitez conserver votre numéro français, pensez alors à amener avec vous un deuxième smartphone qui vous servira de hub et vous permettra de téléphoner au Sénégal. Pour cela, pensez à demander de mettre entre 2 et 5000 cfa pour les communications téléphoniques nationales.

La monnaie


La devise utilisée est le franc CFA, commun à plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, le taux est en moyenne de 1 Euro = 655 cfa. Les banques et les guichets automatiques des villes du Sénégal fournissent du change.`Attention : prévoyez de retirer l’argent nécessaire à votre séjour avant de quitter la ville, puisqu’on ne retrouve pas de bureau de change dans les îles du Saloum et que l’utilisation des cartes de crédit est très réduite voir inexistante. Il est aussi important d’arriver sur l’ile avec des petites coupures (billets de 1 000, 2 000 voir 5 000 CFA)
Le plus simple réside dans le fait d’arriver au Sénégal avec de l’argent liquide, que vous pourrez changer au niveau du retrait bagages dans l’aéroport. Ne changez pas votre argent dans la rue, bien souvent il s’agit du blanchiment de transactions illicites.

Le climat

 

                                LA SAISON SÈCHE : CHAUD, SEC ET ENSOLEILLÉ


La saison sèche commence vers la fin octobre et dure jusque fin juin début juillet.
Elle est marquée par un ciel clair, beaucoup d’ensoleillement, l’alizé, un vent doux venu de la mer, et des températures oscillant entre 22 et 35 degrés Celsius. Les précipitations sont rares, parfois de fines et courtes pluies diluviennes tôt le matin pendant les mois les plus froids (17 – 18 degrés la nuit).

                                            

                                         L’HIVERNAGE : TRES CHAUD ET HUMIDE

(période de l’année appelée ainsi au Sénégal qui correspond à l’été en Europe)


L’hivernage va de la fin juin à la fin octobre. Le climat est alors plus chaud et humide et marqué par de courts épisodes de pluie et d’orages qui laissent de grandes quantités d’eau dans un court laps de temps. Ces précipitations sont plus abondantes en août et septembre. En cette saison, la végétation est luxuriante,
mais il y a aussi plus de moustiques. Il faut donc prévoir des vêtements longs et des crèmes anti-moustiques. Période pendant laquelle le paludisme est plus présent.

 

Salutations

Prenez le temps de saluer vos interlocuteurs sénégalais. Les salutations quotidiennes, qui font partie de la culture du pays, expriment la “teranga” (le sens de l’hospitalité) et le souci des autres, caractéristiques du peuple sénégalais.

Il serait un brin difficile de vous donner un lexique des présentations, tant elles peuvent être longues et différentes en fonction de la région, du village, de l’heure de la journée et du dialecte. Le plus simple sera de commencer par le Wolof, compris par tous les sénégalais en disant : Nangadef qui peut se traduire par “comment allez vous ?”  auquel on vous répondra : “Mangui fii rek” (littéralement « je suis juste là » donc « ça va bien ») Il vous restera à découvrir les us et coutumes locales pour vous intégrer 🙂